SITEMAP HOME
 
 
 
 
 
 
 
 
Accueil > La fondation > Les fondateurs
 
 

Les fondateurs

N√© en 1913 √† Waiblingen et mort en d√©cembre 2005, le dr Karl Eisele et son √©pouse Elisabeth vivaient √† Fellbach depuis 1954. Ce physicien titulaire d’un doctorat avait fait ses √©tudes √† l’universit√© ¬ę Technische Hochschule ¬Ľ (comparable √† IUT)de Stuttgart o√Ļ il avait pass√© plusieurs ann√©es comme assistant scientifique. Dans le cadre de sa th√®se, il fut amen√© √† √©tudier ¬ę La mise au point de grands ballons destin√©s √† explorer la stratosph√®re ¬Ľ.
Jeune dipl√īm√©, le dr Karl Eisele fut charg√© de la direction du laboratoire du Lac de Constance que l’Institut de Physique de l’universit√© ¬ę Technische Hochschule ¬Ľ de Stuttgart maintenait √† Friedrichshafen. La suite de son parcours professionnel sera jalonn√©e par l’Institut de recherche automobile de Daimler-Benz AG √† Untert√ľrkheim et son activit√© au service de l’Organisme allemand de recherches en planeurs, o√Ļ le dr Eisele, devenu sp√©cialiste en propulsions de fus√©e, perfectionnait le dispositif propulseur des fus√©es.
A la fin de seconde guerre mondiale, le Minist√®re fran√§ais de l’a√©rospatiale demande √† ce sp√©cialiste en propulsions de venir s’installer √† Paris, o√Ļ il sera rejoint par son √©pouse : c’est ainsi qu’il reste neuf ans en France, au service de la recherche, entre autres en collaboration avec M. Eug√®ne S√§nger. Au terme de cette p√©riode, il rentre en Allemagne pour r√©int√©grer son poste au sein de Daimler-Benz AG, dans la division des propulsions sp√©cifiques o√Ļ il m√®ne des projets de recherche consacr√©s au rotor anti-couple des h√©licopt√®res. Finalement, il reprend la direction de la manufacture m√©tallurgique paternelle √† Waiblingen, qu’il dirigea avec engagement et clairvoyance jusqu’√† l’√Ęge de 88 ans.
Mme Elisabeth Eisele soutenait et accompagnait son mari dont le cheminement professionnel √©tait loin d’√™tre simple.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dr. Karl Eisele und Elisabeth Eisele Stiftung