SITEMAP HOME
 
 
 
 
 
 
 
 
Accueil > Demande de subvention > .. pour un échange scolaire
 
 

.. pour un échange scolaire

Demande de subvention dans le cadre d’un échange scolaire :
ECHANGE FRANCO-ALLEMAND DE ELÈVES ET D’ÉTUDIANTS
CONDITIONS A REMPLIR POUR BÉNÉFICIER D’UNE AIDE FINANCIÈRE

Outre le soutien financier accordé aux personnes démunies, la fondation « Dr Karl Eisele et Mme Elisabeth Eisele » s’est donnée pour missions :
« L’objet de la fondation est de promouvoir le rapprochement des peuples, de promouvoir l’éducation et les sciences [...].
L’objet de la fondation est réalisé par les activités suivantes qui, en particulier, consistent à :
faciliter les échanges d’élèves et d’étudiants entre des établissements scolaires et des universités tant en France qu’en Allemagne ;
entretenir et à approfondir les liens humains avec la France, notamment avec les habitants des villes jumelées partenaires de Fellbach en France ;
promouvoir l’éducation et les sciences notamment en accordant des bourses d’études et en attribuant des prix.» (article 2 des statuts, alinéas 1 et 2)

Ces objectifs déterminent les conditions suivantes que les élèves ou étudiants qui souhaitent bénéficier d’une aide à la formation sont tenus de respecter :

1) Conditions générales :
a) Il incombe à l’établissement scolaire, et notamment au chef d’établissement, de présenter la demande.
b) Les projets émanant de tous types d’établissement ou de filière d’enseignement peuvent faire l’objet d’une demande.
c) Le projet considéré sera obligatoirement un événement à caractère ponctuel qui ne s’inscrit pas dans le cadre des programmes d’échanges courants.
d) Toute demande adressée à la fondation doit lui parvenir avant la fin du mois de mars et/ou du mois de septembre de l’année en question.
e) L’approbation d’une demande ne pourra intervenir en aucun cas à titre rétroactif.
f) Pour obtenir le remboursement des frais, ceux-ci doivent être présentés avec leurs pièces justificatives originales à l’appui.
g) Le demandeur est tenu de signaler toute autre aide accordée à ce même projet, ainsi que l’organisme qui verse cette subvention.

2) Événements et projets organisés par des établissements scolaires de Fellbach :
a) L’événement considéré, à caractère ponctuel, doit aller au-delà de l’aspect purement « relationnel » de la prise de contact entre les participants : il comportera obligatoirement un volet didactique retenu pour la ou les rencontres.
b) L’aide privilégie notamment les projets conjoints qui contribuent à sensibiliser les jeunes à la découverte de nouvelles connaissances ou à leur faire assimiler des contenus didactiques liés aux sciences naturelles.
c) Les projets doivent garder une référence au contexte franco-allemand.

3) Tout échange scolaire impliquant des élèves originaires de Fellbach, de Tain-l’Hermitage et de Tournon, qui envisagent de passer une année scolaire dans le pays voisin, peut bénéficier d’une aide financière dans les conditions suivantes :
a) l’accueil est pris en charge par une famille ;
b) l’assistance aux cours dans la ville jumelée respective est obligatoire, ce qui entraîne pour des raisons de nature administrative :
c) une durée minimum du séjour égale à une année scolaire ;
d) L’échange doit être réciproque, d’où interdiction des opérations à sens unique, où un seul partenaire se déplace soit en France soit en Allemagne.

4) De même, les elèves originaires de Fellbach qui envisagent de suivre un stage professionnel en France, peuvent bénéficier d’une aide financière. Il en va de même pour les scolaires originaires de Tain-l’Hermitage ou de Tournon qui prévoient un séjour à Fellbach dans le cadre de leur formation professionnelle.
a) durée minimum du séjour : trois mois ;
b) accueil dans une famille du pays d’accueil ;
c) L’intéressé participe à un stage organisé par une entreprise ou une institution d’une des villes jumelées.
d) Là encore, seuls les échanges effectués dans les deux sens seront acceptés.

5) Les échanges d’étudiants feront l’objet d’une décision prise au cas par cas, puisque les universités disposées à ce type d’engagement doivent être trouvées dans chaque pays. Là encore, l’octroi de la subvention est soumis à la coopération et la coordination préalables entre les établissements scolaires ou centres de formation.

6) Les projets bénéficiant d’une aide feront l’objet d’une évaluation. Chaque gestionnaire de projet rédigera un compte-rendu qui exposera, pour l’élève ayant bénéficié de l’aide, les objectifs didactiques atteints ainsi que les résultats obtenus par l’établissements scolaire et les autres acteurs impliqués (la classe, ses professeurs, ses parents, etc.), en précisant la manière dont l’échange a contribué à enrichir les élèves, l’établissement scolaire, les camarades de classe et les enseignants, dans le respect de la volonté des fondateurs.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dr. Karl Eisele und Elisabeth Eisele Stiftung